Paradigm Initiative déplore la coupure d’internet en Guinée

[Yaoundé, 26 Octobre 2020] –  Depuis le 24 octobre 2020 en Guinée, les réseaux de télécommunications ont connu de fortes perturbations. Selon l’observatoire internet de NetBlocks, « des perturbations au niveau national dans le service internet en Guinée depuis 07h30 (GMT) le (23 octobre 2020 ndlr), y compris sur Orange, premier réseau de téléphonie mobile du pays. Cet incident semble cohérent avec les restrictions imposées par le passé et attribuées aux organes de contrôle étatiques pendant les élections », a expliqué Alp Toker, le directeur exécutif de NetBlocks.  Selon les données fournies par Netblocks, les perturbations mentionnées concernent l’Internet et les appels internationaux en général.

Le 24 octobre 2020 l’opérateur Orange a adressé un message à ses abonnés sur la situation de l’internet: « Bonjour. Un incident a été constaté sur nos sorties à l’international impactant plusieurs de nos services. Des investigations sont en cours. Orange s’en excuse. » 

Dans un communiqué de presse du 25 octobre 2020, l’Opérateur « Orange informe son aimable clientèle qu’il assiste depuis à une coupure depuis 72 heures, sans aucun préavis de ses sorties à l’international au niveau de Guilab ».

A titre de rappel, le 19 mars 2020, Orange, MTN et Cellcom Guinée avaient prévenu leurs utilisateurs qu’une coupure du réseau internet allait intervenir de 1 heure du matin à 13 heures le 21 mars et de 1 heure à 9 heures le 22 mars  2020 pour une intervention de maintenance de Orange Marine, la filiale de l’opérateur télécoms Orange. Cette annonce de fermeture d’internet et de travaux intervenant en période du référendum contesté dans le pays. Ces travaux avaient été repoussés quelques jours avant la date butoir. 

Au regard du contexte socio-politique que traverse le pays, Paradigm Initiative se dit profondément préoccupée par la stabilité de l’Internet en Guinée, et invite le gouvernement, les opérateurs de téléphonie, les fournisseurs et toutes les parties prenantes de l’écosystème Internet à respecter les engagements vis-à-vis de la protection des droits des utilisateurs Déclaration Africaine des Droits et Libertés de l’Internet, déclaration africaine sur la gouvernance de l’Internet, et tous les autres principes du respect des droits de l’homme en ligne.

Paradigm Initiative est profondément préoccupée par la coupure d’Internet en pleine élection présidentielle. Cette coupure porte une grave atteinte à la liberté d’expression, l’accès à l’information et est une violation de tous les instruments nationaux et internationaux auxquels la Guinée est partie prenante notamment, la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques et le Principe clé (2) et (4) de la Déclaration Africaine des Droits et Libertés de l’Internet ».

Les autorités guinéennes doivent rétablir immédiatement la connexion à Internet et l’accès aux plateformes de médias sociaux et veiller au respect de la liberté d’expression, d’association et d’opinion en ligne conformément aux normes internationales. 

Nous invitons également le gouvernement guinéen et tous les acteurs de la gouvernance de l’Internet en Guinée à plus de responsabilités et s’engager pour la stabilité de la connexion Internet sur l’ensemble du territoire national pendant et après le processus électoral afin d’utiliser Internet comme un instrument de promotion de la démocratie en Guinée.

en_USEnglish
fr_FRFrench en_USEnglish