Paradigm Initiative condamne la violation par NBC de la liberté de la presse au Nigeria

Abuja, Nigéria
7 juin 2019

 

Paradigm Initiative condamne avec véhémence l'action de la Commission nationale de la radiodiffusion visant à étouffer la liberté d'expression et la liberté de la presse en révoquant la licence de la chaîne de radiodiffusion AIT / RayPower pour des raisons clairement antidémocratiques.

La NBC affirme que ses rapports de surveillance révèlent que la station est inondée de contenus de nature à créer des divisions qui divisent les blogueurs et les médias sociaux. Mais ce que la Commission ne reconnaît pas et ne comprend pas, c'est que la presse est libre de dénoncer les expressions des citoyens, de la même manière que les citoyens ont la liberté d'exprimer leurs opinions, même si elles sont controversées.

Si une chaîne de radiodiffusion émet un avis exprimé par un tiers, en informe et en reçoit des commentaires, cette chaîne de radiodiffusion respecte bien ses droits et ses devoirs. Il est donc contraire à l'éthique et à un parti pris manifeste de la part de la Commission nationale de la radiodiffusion de révoquer la licence de AIT / RayPower pour ce motif.

La NBC se dit troublée par "la manière dont les questions relatives aux médias sociaux sont devenues une partie intégrante des médias traditionnels non édités sur AIT / RayPower ...", mais la Commission devrait savoir que les opinions des tiers ne peuvent et ne doivent pas être éditées ) en reportage. La préoccupation de la Commission est donc antithétique à la liberté d'expression.

Sous sa forme la plus fondamentale, la liberté d’expression et de la presse au Nigéria permet à toute personne d’exercer son droit à la liberté d’expression, y compris la liberté de se faire une opinion, de recevoir et de communiquer des idées et des informations sans entrave.

Des expressions telles que «le Nigéria m'irrite» ou «le Nigéria est maudit» peuvent ne pas être les expressions les plus agréables ou agréables. Mais ils restent des opinions exprimées par des personnes dans le cadre de leurs droits. Et qu'est-ce qu'une entité de radiodiffusion si elle ne peut pas rendre compte d'opinions, d'activités ou d'expression de citoyens?

Paradigm Initiative souhaite informer la CCBN que la révocation de la licence de l’un des rares canaux privés de radiodiffusion grand public, et pour des raisons confuses, sans fondement ni antidémocratie, laisse présager un parti pris de la part du régulateur. Par conséquent, nous recommandons que l'annulation de la commande contre AIT / RayPower et la suspension de la licence de Daar Communications soient rétablies et que la licence soit rétablie.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench