Déclaration de Paradigm Initiative sur le respect des droits numériques en période électorale au Cameroun

By October 5, 2018Press Release

Communiqué de presse : Pour diffusion immédiate

Paradigm Initiative interpelle le gouvernement Camerounais à l’approche de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 à respecter l’ensemble des droits numériques des utilisateurs des TIC avant, pendant et après le scrutin.

En 2017, l’Internet a été coupé pendant 93 jours par le gouvernement dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest du Cameroun. Cette situation a entrainé de graves conséquences sur les droits numériques dans le pays.

Paradigm Initiative rappelle au gouvernement que de tels actes violent la Déclaration Universelle des Droits Humains (DUDH), la déclaration sur les libertés de l’Internet et de la déclaration sur gouvernance de l’Internet de l’Union Africaine (UA).

La perturbation des communications et le blocage des médias sociaux tels que WhatsApp, Facebook, YouTube, Skype, et autres ; ainsi que la mauvaise utilisation des données personnelles pourraient sérieusement entacher le processus électorale et l’intégrité du vote.

Comme par le passé, Paradigm Initiative, condamne toutes tentatives de violations des droits numériques ou toutes fermetures d’Internet volontaires ou involontaires au Cameroun en période d’élection.

Paradigm Initiative exhorte enfin le Gouvernement du Cameroun à respecter ses obligations internationales en matière des droits de l’homme afin de contribuer durablement aux actions de protection des droits numériques dans le pays.

 

en_USEnglish
fr_FRFrench en_USEnglish