Archives mensuelles

Novembre 2014

L'INITIATIVE PARADIGM NIGERIA ACCUEILLE 320 ÉTUDIANTS DE L'ÉTABLISSEMENT SUPÉRIEUR À # TENT2014

Par | Non classé

Le Techie annuel. Entrepreneurial. Nigérian. Talentueux. Le rassemblement (TENT) a été organisé par l'Université Benson Idahosa, Benin City, Edo-State. L'événement de 3 jours du mardi 18 au jeudi 20 novembre 2014 a été suivi par environ 320 étudiants de 6 institutions tertiaires à travers le Nigeria. Le thème de TENT 2014 était "Voir le besoin, prendre la tête" dans le but de relancer la culture de l'innovation en TIC parmi les participants.

La réunion de TENT a réuni un large éventail d'entrepreneurs, d'experts en technologie et en informatique qui ont prononcé les allocutions d'ouverture et de clôture ainsi que des séances thématiques et entrepreneuriales. Les conférenciers d'ouverture de l'événement # TENT2014 étaient Gbenga Sesan (directeur exécutif, PIN), Mgr Faith Emmanuel Benson-Idahosa (président, Benson Idahosa University) et Sola Amusan (responsable Citoyenneté de Microsoft). Le Dr. Chris Uwaje (Fondateur / Architecte logiciel en chef et PDG de Mobile Software Solutions) a prononcé le discours de clôture.

Amusan 3 Bishop    femi's break

Le premier jour de l'événement a également présenté un panel modéré de trois jeunes technopreneurs qui ont discuté des principaux ingrédients de la construction d'une marque à succès dans l'environnement nigérian. Il s'agissait d'Iyinoluwa Aboyeji (Co-fondateur, Institut Andela), Nkechi Okwuone (Responsable des données ouvertes, Edo State et fondateur, Hub Sabi) et John Obidi (Fondateur, ObidiSocial.com). Osita Nwoye (Fondateur, Fonebase Labs), Oluseun Onigbinde (Co-fondateur, Budgit), Deji Aladejebi (Fondateur, DabarObjects Solutions), Esther Okoye (PDG, Distronet) International), Femi Bayode (Freelance mobilisateur), Ommo Clark (Fondateur, Ibez Technologies), Olufunbi Falayi (Co-fondateur, Passion Incubator) et Dr. Paschal Iwuh (Co-fondateur, The African Network). Les participants ont été encouragés à innover et à développer des idées technologiques et commerciales susceptibles de changer le monde à partir de leur environnement immédiat. Les conférenciers les ont également exhortés à commencer à prendre les devants dans les opportunités d'affaires availing au Nigeria.

Uwaje 2    esther and PIN Aboyeji 3

Dans le cadre de la mission de Paradigm Initiative Nigeria pour aider les jeunes à découvrir des opportunités, Adebola Agbaje (Chef de projet, TENT / DigitalJobs) a éclairé les participants sur la nécessité d'apprendre l'indépendance financière à travers #DigitalJobs. En outre, le dernier jour a présenté de nombreux jeunes talents TIC parmi les participants. 12 étudiants de l'Université Obafemi Awolowo et un groupe de 3 étudiants de l'Université Benson Idahosa ont présenté des démonstrations d'idées d'entreprises technologiques sur lesquelles ils travaillent actuellement. L'évaluation critique et les commentaires ont été donnés par le panel de mentors et d'experts techniques présents à l'événement.

Les étudiants de l'Université Obafemi Awolowo, Ile-Ife, ont été distingués Choc des Campus lauréat du prix Taiwo Bankole Ogunyemi et un prix en espèces de 120 000 N Les deuxièmes et deuxièmes finalistes étaient l'Université Nnamdi Azikwe et l'Université du Bénin, qui ont également reçu des récompenses et des prix en espèces de 70 000 et 50 000 N respectivement.

oo's break

Selon le directeur exécutif de PIN, 'Gbenga Sesan. «Notre rôle est d'aider les élèves à tirer le meilleur parti de leur temps à l'école afin qu'ils obtiennent leur diplôme avec des entreprises technologiques ou des plans d'affaires susceptibles d'attirer des investisseurs. Nos partenaires et commanditaires d'événements y parviennent et nous leur sommes reconnaissants pour leur soutien continu », a-t-il ajouté. TENT 2014 a été soutenu par NITDA et hébergé par l'Université Benson Idahosa.

###

Si vous souhaitez plus d'informations sur ce sujet ou une description plus détaillée du projet sur TENT; veuillez visiter www.pinigeria.org/tent. Pour plus d'informations s'il vous plaît coSupprimer l'image sélectionnéentact: 'Debola Agbaje, chef de projet, TENT / DigitalJobs + 234 1 342 62 45, ou par e-mail info@pinigeria.org.

 

PIN, partenaires lancent la campagne des droits positifs

Par | Politique de TIC

Novembre 2014 - PIN, partenaires lancent la campagne des droits positifs

Messieurs de la Presse et le grand public, vous êtes les bienvenus à cette conférence de presse révolutionnaire.

Le seul but de cet événement est de créer une large sensibilisation dans le cadre du grand processus de campagne visant à apporter la proposition Projet de loi sur les droits numériques et la liberté à la lumière. Il est intéressant de noter que ce projet de loi, une fois adopté, pourrait constituer le cadre juridique unique le plus complet au monde en ce qui concerne la réglementation des TIC. Bien que le Nigeria dispose d'une "Déclaration sur la liberté d'Internet" presque similaire à la loi brésilienne établissant les principes, garanties, droits et obligations pour l'utilisation d'Internet au Brésil, un régime juridique plus complet est nécessaire pour combler les lacunes évidentes de nos lois. Contrairement au Brésil, l'exemple et le leadership du Nigéria n'ont pas encore été établis dans le domaine des droits numériques et de la liberté en ligne.

Le projet de loi sur les droits numériques et la liberté comblera non seulement le vide juridique dans les plans d'avenir numériques du Nigéria, mais sera aussi un outil d'éducation pour les masses, les forces de l'ordre et le pouvoir judiciaire. Plus important encore, il réorientera les tendances actuelles de la législation «répressive seulement». Il cherchera activement à protéger, à promouvoir et à protéger les droits des Nigérians, en particulier en ce qui concerne le cyberespace.

Le gouvernement nigérian compte sur une économie numérique qui, espère-t-il, répondra à ses besoins en matière de création de richesses, d'engagement citoyen, de création d'emplois et d'innovation économique et culturelle. Ceci est attesté par ses plans, ses engagements internationaux et ses politiques en matière de TIC. Il est envisagé que par 2020 Le Nigeria sera l'une des 20 plus grandes économies du monde, capable de consolider son rôle de leader en Afrique et de s'imposer comme un acteur important dans l'arène économique et politique mondiale. Cependant, la perspective est remise en question par l'absence d'un cadre juridique, en particulier celui qui garantit de manière proactive les droits et libertés des citoyens en ligne. En réponse à ce manque flagrant, une coalition d'organisations, principalement nigérianes et nigérianes, a lancé une initiative en faveur d'un projet de loi sur les droits numériques et la liberté. NetRightsNG est une coalition d'individus, d'organisations et d'entités qui ont uni leurs forces pour travailler avec toutes les parties prenantes en vue d'un projet de loi nigérian sur les droits numériques et la liberté. Il n'a aucune coloration politique. NetRightsNG est ouvert aux Nigérians, aux organisations nigérianes ou aux partenaires nigérians qui partagent des idéaux communs et sont prêts à unir leurs forces et leurs ressources, et à utiliser des outils numériques pour le développement dans ce but. Le secrétariat de NetRightsNG est hébergé par Paradigm Initiative Nigeria (PIN). Les intervenants utilisent les listes de diffusion pour les communications et un site Web est disponible sur http://www.netrights.ng. Les communications sur les plateformes de médias sociaux liées aux initiatives seront généralement marquées #NetRightsNG. Un pseudo Twitter (@NetRightsNg) sera également en service, ainsi qu'une page Facebook.

En résumé, une loi sur les droits numériques et la liberté au Nigeria est nécessaire pour:

  • Garantir que les droits de l'homme applicables hors ligne s'appliquent également en ligne
  • Promouvoir la liberté d'expression et d'association
  • Promouvoir l'accès au développement par la technologie
  • Encourager la technologie pour l'innovation et la création de richesse
  • Protéger la liberté numérique des Nigérians, maintenant et à l'avenir ...
  • Éduquer les Nigérians
  • Doter la magistrature du cadre juridique nécessaire pour s'engager dans le domaine numérique
  • Soutenir la participation et l'engagement des Nigérians dans la vie publique
  • Contribuer à la démocratie
  • Faire progresser le leadership du Nigeria en Afrique sur la technologie.

On s'attend à ce que d'ici à 2019, l'Assemblée nationale du Nigéria ait voté le projet de loi, établissant le pas pour et encourageant avec optimisme d'autres pays africains à la même chose.

Je vous remercie.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench